Mille & une Plumes

Partagez vos histoires

Critique de livre

Couverture Marche où la vie t'ensoleille
Marche où la vie t'ensoleille
Juliette Allais
Style : Développement personnel
Date : 05/05/2019

En quelques mots

Elodie Garnier a absolument tout pour être heureuse. Une famille aimante, un job de rêve et le fiancé idéal. Sa vie est réglée comme du papier à musique, et Elodie est certaine de pouvoir tout contrôler, jusqu’au jour où, bien entendu, les choses vont déraper…

Son boss pète littéralement les plombs et son adorable fiancé se révèle être un snob égocentrique. La vie parfaite d’Elodie est en train de tomber en ruine lorsque « par hasard » elle rentre dans une librairie et tombe sur « le petit manuel de ré-enchantement », dans lequel la phrase : « vous ne le savez peut-être pas mais tout ce qui vous arrive à du sens » lui saute aux yeux.

Elodie ne le sait pas encore, mais elle vient de bouleverser son destin. C’est le début d’un voyage initiatique qui va l’aider à se révéler et à prendre son véritable envol.

Avis

L’idée du livre est originale. Ecrit par une psychopraticienne formée à la psychanalyse Jungienne, ce roman a pour but de faire passer un message : « la vie vous veut du bien, écoutez ce qu’elle a à vous dire. »

Tout au long de l’histoire, l’auteur essaye d’illustrer la théorie selon laquelle la vie nous envoie des signes qui nous permettent de faire les bons choix et de vivre pleinement en étant soi-même. Il s’agit en effet plutôt d’un conte mélangeant philosophie et ésotérisme, qui pousse le lecteur à se questionner sur la notion de « destin » et à observer plus attentivement les évènements de son quotidien.

Mais, malgré un thème général très particulier qui éveille la curiosité, on reste assez perplexe sur la façon de le traiter.

Le personnage d’Elodie et l’histoire sont très clichés. Les péripéties s’enchaînent sans trop de surprises et finalement, le tout reste assez bancal… Traiter efficacement un thème comme celui-ci aurait nécessité davantage de recul et de subtilité.

La lecture de ce livre nous laisse donc sur notre faim et on le referme avec la sensation d’avoir lu un « feel-good » assez moyen… Dommage.


Recommande ce livre à tes amis, partage-le sur les réseaux sociaux

A découvrir également